Volume 10, juin 1997, pp. 51-74.


Enseigner et apprendre les sciences : représentations sociales de futurs enseignants et enseignantes


Françoise RUEL

Faculté d'éducation
Université de Sherbrooke
Sherbrooke (Québec)
J1K 2R1, Canada.

Jacques DéSAUTELS, Marie LAROCHELLE

Faculté d'éducation
Université Laval
Québec (Québec)
G1K7P4, Canada.

et

CIRADE (UQAM), Canada.

Et puis comment est-ce qu'on apprend finalement ? Il y a le professeur, la personne-ressource qui te donne un certain nombre d'enseignements, qui te transmet un certain nombre de données [...]. Comment est-ce qu'on peut assimiler une matière ? Par la vue, par les oreilles, par ses différents sens, ça, c'est une porte d'entrée. [...] On essaie de faire passer le message avec le maximum de sens [visuel, auditif, tactile, etc.]. Il y a toujours la motivation de l'élève mais, à mon avis, on augmente les chances de faire passer le message.

Un apprenti-enseignant de sciences

(Ruel, 1994, p. 275)

Résumé

Au cours de cette recherche, nous nous sommes intéressés à repérer le "savoir théorique" de dix apprentis-enseignants sur le monde et la pratique de l'enseignement et l'apprentissage des sciences. À cette fin, nous avons fait usage du concept de représentation sociale comme instrument conceptuel pour approcher les conceptions de l'enseignement et de l'apprentissage en cause, et tenter d'y cerner l'intrication entre le cognitif et le social de même que la réciprocité entre les savoirs théorique et pratique qu'elles sont susceptibles de receler. Basée sur une méthodologie qualitative et, plus particulièrement, sur l'analyse des discours recueillis lors d'entretiens individuels, cette recherche permet de mettre en évidence l'ancrage socioculturel des propos exprimés par ces futurs enseignants et enseignantes de sciences.

Mots clés : représentations sociales, enseignement et apprentissage des sciences, futurs enseignants et enseignantes.

Abstract

In this research we examine the theoretical framework with which ten student teachers conceptualise what they mean by learning and teaching science. In order to do so, we make use of the concept of social representation as a conceptual instrument to explore the almost inextricably linked cognitive and social aspects of their conceptions, as well as the relations they establish between theory and pratice. Using a qualitative methodology, and in particular analysis of discourses obtained through individual interviews, this research shows the sociocultural anchoring of the views expressed by future science teachers.

Key words : social representation, science teaching and learning, preservice teachers.



Resumen

En esta investigación nos hemos interesado en detectar el saber teórico de diez estudiantes para profesor sobre el mundo y la práctica de la enseñanza y el aprendizaje de las ciencias. Para este fin, se utilizó el concepto de representación social como instrumento conceptual para explorar las concepciones de la enseñanza y del aprendizaje en causa, así como también las relaciones que ellos establecen entre el saber teórico y práctico. Basado en una metodología cualitativa y particularmente, sobre el análisis de los discursos recogidos durante entrevistas individuales, esta investigación permite de poner en evidencia el anclaje socio-cultural de los propósitos expresados por los futuros enseñantes y enseñantes de ciencias.

Palabras claves : representaciones sociales, enseñanza y aprendizaje de las ciencias, futuros enseñantes.