Volume 13, décembre 1998, pp. 113-128.


La formation professionnelle et la création d'activités

Professional training and jobs creation


Bernard DECOMPS

Directeur de l'école normale supérieure de Cachan
ENS de Cachan
61 avenue du Président Wilson
94235 Cachan cedex, France.

Résumé

La formation des ingénieurs ne concourt-elle pas involontairement à fragiliser son objectif principal, c'est-à-dire la création d'activités et la cohésion sociale ? Pour dynamiser la capacité créative des diplômés, il ne faudrait pas hésiter à remettre en question la logique d'un schéma éducatif qui part du savoir pour aller vers l'action et donner la prééminence au projet d'activité qui devient alors un guide de la formation. Cette perspective conduit à imaginer de nouveaux modes de repérage des " bons candidats ", à apprendre à évaluer les acquis professionnels ou culturels à la lumière d'un projet avant de proposer de mobiliser un réseau d'institutions pour en optimiser les chances de succès. Ainsi remises en situation, nos " Grandes écoles " comme les " Nouvelles Filières d'Ingénieurs " devraient plus aisément répondre aux attentes individuelles de jeunes " qui ont des idées " comme à celles des pouvoirs publics et des collectivités.

Mots clés : enseignement professionnel, création d'activités, évaluation des acquis, réseau d'Écoles.

Abstract

Progress in training of future engineers may unintentionally endanger its main purposes, i.e. job creation and social cohesion. In order to enhance the creative capacities of graduates, we must challenge the traditional educational structure, which goes from theory to application. We suggest a system, which emphasises projects as the main pedagogical instrument. To be successful, this approach requires new recruitment criteria and new tools for evaluating professional experience and cultural accomplishments before setting up a network of training institutions. Within the proposed framework, our "Grandes Ecoles" and the "Nouvelles Filières d'Ingénieurs" should be in a better position to meet the expectations of individual students "brimming with ideas" as well as those of local communities and the nation.

Key words : training, job creation, evaluation tools, educational network.



Resumen

La formación profesional, mejorando progresivamente su eficiencia en la adquisición de las competencias necesarias para la obtención del primer empleo, no corresponde involuntariamente a fragilizar su objetivo principal, es decir, la creación de actividades y la cohesión social.

Ante la timidez de las Grandes Escuelas en exhibir los objetivos de estanaturaleza y la aparente de las formaciones basadas en el compañerismo, puede ser necesario de recurrir a fórmulas másnuevas como aquellas que han sido involucradas desde hace algunos años por instituciones extranjeras para atraer y dinamizar creadores de actividades.

Palabras claves : formación profesional, creación de actividades