Volume 24, mai 2004, pp. 9-28.


Une étude de conceptions en liaison avec les savoirs complexes : le cas du développement durable

Studying the links between conceptions and complex behaviors: the case of the sustainable development


Francine PELLAUD, André GIORDAN

Laboratoire de didactique et épistémologie des sciences (LDES)
Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation
42 boulevard du Pont-d'Arve, 1211 Genève, Suisse.

Résumé

L'appréhension d’une pensée dite « complexe » favorise-t-elle « l'implication » de l'individu dans le processus de développement durable ? Telle est la question sous-jacente à l'ensemble de cette recherche didactique. Le projet est donc d'approcher les conceptions relatives à la complexité et à sa gestion, en faisant émerger les modes de raisonnements qui leur sont liés ainsi que les paradigmes en tant que « modes de raisonnement intimes » qui président aux décisions et aux actions individuelles. Un début de catégorisation de celles-ci est proposé en lien avec les principaux obstacles que l’éducation ou la médiation risquent de rencontrer.

Mots clés : conceptions, complexité, développement durable, paradigmes, approche systémique

Abstract

Does the grasp of complex thinking assist individual 'engagement' in the process of sustainable development ? This is the underlying question of this whole area of research. It allows us to address conceptions of complexity and of the management of complexity, by enabling modes of reasoning to emerge as 'intimate reasoning modes', which guide individual actions and decisions. An attempt to categorize such actions is put forward, linked to the main obstacles which are likely to be encountered when teaching or popularizing science.

Key words : conceptions, complexity, sustainable development, paradigms, implication.