Volume 27, mars 2006, pp. 41-78.


Évaluation d’un outil méthodologique, le « double QCM », pour le recueil de conceptions et l’analyse de raisonnements en physique


Nicolas Coppens et Valérie Munier
Laboratoire de didactique des sciences
physiques, université Paris 7
LDSP, CC 7086, université Paris 7, 2 place
Jussieu, 75 251 Paris cedex 5.

Résumé

Dans le cadre d’un suivi du DEUG mis en place à l’université Paris 7, un nouvel outil méthodologique de recueil de conceptions et raisonnements en physique a été élaboré afin de permettre une étude à grande échelle. Il s’agit d’un double QCM dans lequel les étudiants doivent non seulement choisir une réponse parmi celles qui leurs sont proposées mais aussi choisir de la même façon la justification qui leur semble la plus pertinente. L’objet de cette recherche est d’évaluer cet outil et de déterminer dans quelle mesure ce type de formulation influe sur les réponses des étudiants. Une étude préliminaire a montré que certains facteurs semblaient « aider » les étudiants lorsque le questionnaire est proposé sous forme de double QCM, c’est-à-dire que les taux de bonnes réponses obtenus sous cette forme sont supérieurs à ceux obtenus avec des questions ouvertes, alors que d’autres facteurs semblent les « gêner ». Ces différents facteurs ont ensuite été testés indépendamment et nous avons montré que deux facteurs influencent de façon significative les résultats d’un double QCM. Il s'agit de la présence ou de l’absence d’un distracteur très attractif ainsi que de la « force » de « l’association » entre les réponses et les justifications. Nous avons pour finir envisagé les implications pratiques de ces résultats, tant du point de vue de problématiques d'évaluation à grande échelle que du point de vue de certaines recherches en didactique.

Mots clés :méthodologie, évaluation, physique, 1er cycle universitaire, QCM.

Abstract